Loading

Assurer un logement non occupé : quelles conditions ?

En cas de sinistre survenu dans un logement, les dégâts peuvent être relativement importants. Voilà pourquoi il importe d’assurer son habitation en toutes circonstances, même si elle est vide. Ainsi, quelle que soit la raison de vacance, veillez à toujours souscrire une assurance habitation dédiée aux propriétaires non occupants, car si les occupants sont absents, les risques de sinistres sont quant à eux bien présents. Alors, quelles sont les conditions pour assurer un logement non occupé ?

Zoom sur l’assurance propriétaire non occupant

Votre logement est-il vacant de façon temporaire ou pour une longue durée ? Dans tous les cas, nous vous conseillons de souscrire une assurance propriétaire non occupant (PNO) auprès d’un professionnel tel que le cabinet de courtage Assuralur afin de mieux protéger votre bien immobilier.

Appelée également assurance propriétaire bailleur, cette garantie va couvrir les dégâts occasionnés en cas de sinistre. Ainsi, vous n’aurez pas à prendre en charge les frais en cas de sinistre. En l’absence d’une assurance habitation propriétaire non occupant, vous serez tenu responsable des dommages causés aux logements attenants et devrez donc indemniser les victimes.

Quoi qu’il en soit, l’assurance PNO est hautement recommandée, même si votre logement est occupé par un locataire, afin de pallier les éventuelles vacances de la garantie souscrite par ce dernier. En effet, il peut arriver qu’elle ne suffise pas à couvrir entièrement ladite habitation en cas de sinistre.

Une assurance propriétaire non-occupant pour mieux protéger votre logement

L’assurance PNO non obligatoire, mais indispensable

Souscrire une assurance propriétaire non occupant est facultatif pour les propriétaires, mais cela reste indispensable. Cette garantie présente des avantages considérables vous permettant de préserver votre habitation de tous risques. N’oublions pas que votre logement n’est pas à l’abri d’éventuels dégâts des eaux, d’explosion ou d’incendie. Pensez donc à vous protéger.

D’autre part, le prix de l’assurance PNO proposée par les compagnies d’assurance est moins cher que celui de la garantie multirisque classique. Pourtant, cette couverture vous permet de bénéficier des mêmes garanties que cette dernière. Elle constitue donc une option pertinente pour protéger vos biens et couvrir votre responsabilité.

Notez toutefois que l’assurance habitation propriétaire non occupant est obligatoire dans certains cas. Depuis l’applicabilité de la loi Alur assurance en 2015, les propriétaires sont tenus de souscrire une assurance propriétaire bailleur si ledit logement fait l’objet d’une copropriété. En effet, l’assurance PNO obligatoire va couvrir tous les dégâts pouvant être causés en cas de vacance.

Les avantages d’une assurance PNO

Même en l’absence de locataires, la souscription d’une assurance habitation propriétaire non occupée vous assure une protection contre les risques locatifs classiques. Elle couvre notamment les dégâts liés aux incendies, aux dégâts des eaux et aux explosions. Cette garantie couvre uniquement les dommages occasionnés sur la structure et le bâti de votre logement.

Pour une couverture optimale, contractez une assurance habitation location meublée si vous projetez prochainement de louer votre logement. Elle est intéressante si ladite habitation est meublée ou si des électroménagers y sont encastrés. Un contrat d’assurance PNO peut également contenir une garantie de loyers impayés, une protection juridique ou encore un remboursement de loyers perdus.

Dans le cas d’un logement en copropriété, incluez une clause de “recours des voisins et des tiers” dans votre contrat d’assurance afin de couvrir votre responsabilité civile. Votre compagnie d’assurance prendra ainsi en charge les frais de remboursement en cas de dommages causés aux parties communes ou aux logements voisins.