Loading

Comment bien négocier son prêt immobilier ?

Que ce soit un prêt sur votre propre maison ou un investissement, les français paient actuellement des taux d’intérêts relativement élevés, mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas les négocier à la baisse.

Gardez à l’esprit que même une réduction de taux de seulement 0,5% peut réduire votre dette de milliers de dollars, libérant ainsi des liquidités pour des rénovations bien nécessaires ou vous permettant de rembourser votre emprunt beaucoup plus rapidement.

Sur un marché du crédit immobilier très concurrentiel, vous avez le pouvoir de négocier un meilleur taux – et si une banque ne veut pas de votre argent, une autre en voudra certainement!

Tâchez d’abord de trouver le bien à acheter pour connaitre le montant de l’emprunt dont vous devez négocier le taux. Consultez votre agence immobilière en ligne ou directement dans leur bureau et faites vos recherches en parallèle.

Voici les 4 étapes pour négocier un meilleur taux d’intérêt :

Étape 1: demandez ce que votre banque propose aux nouveaux clients

Les prêteurs organisent souvent des promotions pour attirer de nouveaux clients, avec des taux ou des bonus nettement inférieurs à ceux payés par leurs emprunteurs existants.

N’ayez pas peur d’appeler votre banque et demandez pourquoi, en tant que client apprécié à long terme, on ne vous propose pas le même taux de base que les nouveaux.

Si vous avez effectué vos remboursements dans les délais, si vous avez contracté plusieurs prêts à l’investissement auprès du même prêteur ou si vous avez parrainé vos amis et votre famille, rappelez-leur cela.

Expliquez-leur que vous pouvez obtenir un bon taux avec un autre prêteur et voyez ce qu’ils disent.

S’ils vous offrent une meilleure offre sur place, c’est ce qu’on veut! Vous aurez économisé du temps en recherchant et en mobilisant d’autres prêteurs.

Sinon, demandez à parler à leur équipe de rétention, vous constaterez qu’ils feront soudainement attention à la perspective de votre départ.

Si ça ne donne pas, passez à l’étape suivante, avec la possibilité de reprendre les négociations avec votre banque actuelle plus tard.

Étape 2: Recherchez les tarifs des concurrents

Quels sont les taux d’intérêt proposés par d’autres institutions? Les sites de comparaison peuvent être utiles, car ils vous donneront un aperçu de ce qui est proposé par un panel de prêteurs, vous permettant ainsi de gagner du temps.

Mais si vous êtes sérieux dans la recherche de la meilleure offre, ne vous contentez pas de regarder le tarif affiché sur leurs publicités télévisées ou sur leur site Web. Appelez-les et demandez-leur à quel taux d’intérêts pourraient-ils vous offrir un prêt.

Étape 3: Discutez  avec un courtier

Vous aimez l’idée de la deuxième étape, mais vous n’avez pas le temps de faire tout cet effort vous-même?

Un courtier expérimenté en finances saura quels prêteurs ont les meilleures offres en ce moment et lequel de ces produits conviennent le mieux à votre situation.

Ils ont parfois accès à des types de prêts et à des taux qui ne sont pas annoncés au grand public, ce qui vous permet d’économiser davantage.

Étape 4: Soyez prêt à assumer vos menaces

Votre banquier ne mord pas à l’hameçon ? Ce taux ne bougera même pas de 0,02%, malgré l’insistance de votre part et la menace de fermer votre compte chez eux et aller voir ailleurs ?

Il peut être fastidieux de changer de prêteur, mais songez aux milliers de dollars que vous pourriez économiser au cours des deux ou trois prochaines années en changeant de banquier.