Loading

Pompe de surface ou pompe immergée : comment faire son choix ?

Immergée ou de surface : quelle pompe choisir pour son puits ?

Le choix de votre pompe dépendra en premier lieu de la profondeur de votre puits. Un calcul rapide, mais nécessaire vous aidera à connaître la pression qu’elle devra exercer.

Tout dépend de la profondeur de votre puits

Si vous souhaitez installer ou changer votre pompe, vous devez connaître la profondeur de celui-ci. En effet, le choix de votre pompe en dépendra. Si votre puits ne dépasse pas sept mètres de profondeur, une pompe de surface pourra tout à fait faire l’affaire. Au-delà de sept mètres, vous devrez choisir une pompe immergée.

Simple d’utilisation : la pompe de surface

Particulièrement maniable et simple d’utilisation, vous pourrez la disposer sur une surface plane. Elle aspirera l’eau jusqu’à ces sept mètres, mais pas au-delà. La plupart des modèles disposent d’un bouton marche-arrêt et elles sont généralement autoamorçantes. Leur installation est particulièrement simple puisqu’il suffit de la poser à proximité immédiate. Ces pompes sont également très légères.

La pompe immergée : si votre puits est plus profond

La pompe immergée pour puits est – comme son nom l’indique – totalement immergée à l’intérieur de votre puits. Il faudra choisir ce modèle si ce dernier descend au-delà de sept mètres ; elle sera donc tout indiquée pour les puits profonds, mais également pour les forages. L’avantage de cette pompe est qu’elle est particulièrement silencieuse et ne demande aucun aménagement. En effet, certaines pompes peuvent demander à ce qu’un local technique soit installé à proximité pour disposer du matériel de pompage.

Des calculs à effectuer avant de faire votre choix

Des calculs sont néanmoins nécessaires pour vous aider à choisir le modèle de pompe immergée. En effet, elle doit être suffisamment puissante pour pomper l’eau profonde. Vous devez donc déterminer votre besoin en pression pour que l’eau puisse remonter verticalement puis horizontalement si vous souhaitez la distribuer dans votre maison. Vous devrez également tenir compte du nombre de clapets antiretour qui engendrent eux aussi une perte de pression. Le surplus de pression de la pompe vous sera restitué par le ballon-vessie. Là encore, vous devrez intégrer ce paramètre dans le calcul de la pression que devra exercer votre pompe.

Les outils de calcul en ligne

Ce calcul est relativement simple, mais il peut être encore plus rapide si vous choisissez de le faire en ligne. Le site de Techni Pompe vous propose d’entrer plusieurs données pour vous permettre de choisir le modèle qui correspond au mieux à votre demande. Vous devrez donc renseigner la profondeur de votre puits, la tension, le débit et la pression souhaités ainsi que la distance qui sépare le point le plus haut de l’eau de la surface du puits.

 

 

Leave a Reply