Loading
Parquet

Parquet massif : catégories et coûts disponibles

Parquet massif : quelles essences et pour quel prix ?

Dans les projets de construction ou de rénovation, le parquet massif est un élément qui vient ajouter une touche élégante et raffinée. Si vous êtes à la recherche d’un appartement ou d’une maison, c’est un détail qui peut compter. Que vous soyez un particulier ou un promoteur immobilier, vous avez l’occasion de faire le choix qui vous convient sur Surface Parquet. Faites un tour sur ce site qui vous renseignera sur les différentes essences et leurs prix.

Quels sont les avantages du parquet massif ?

Entièrement fait en bois, c’est un revêtement de sol qui présente des avantages indéniables. L’un de ceux qu’on retient le plus est bien entendu la résistance au temps et à l’usure. On en veut pour preuve la présence de ces parquets dans des demeures où ils ont été installés depuis des décennies. Ils se conservent bien avec l’âge et gardent cette solidité qui les caractérise. Autant dans les intérieurs rustiques que modernes, ils ont un charme qui ne laisse pas indifférent et qui apporte de la noblesse aux lieux.

En matière de revêtement du sol, il existe par exemple le parquet stratifié et ses avantages. Mais la particularité du parquet massif est qu’il est disponible suivant une multitude d’essences et accessibles à des prix qui varient en fonction de l’épaisseur ou de la nature du bois. On peut donc sans problème l’adapter au budget dont on dispose. En outre, on profite de ses propriétés hygrométriques grâce auxquelles il parvient à réguler l’humidité de l’air. On ne ressent donc pas cette sensation de froid quand une partie du corps entre en contact avec le sol. Le parquet peut constituer également un excellent isolant acoustique, en plus de ses autres propriétés qui contribuent à la suppression des ponts thermiques. Une autre raison intéressante pour laquelle il faut choisir le parquet massif comme revêtement est sa capacité de résistance au feu.

Les différentes essences de parquet

Plusieurs détails peuvent influencer le choix de l’essence à utiliser. Il existe des centaines d’essences, chacune possédant des propriétés particulières. On découvre entre autres, les essences classiques, indigènes et exotiques, qui présentent le plus souvent des couleurs claires ou foncées.

Le chêne, le châtaignier, l’acacia ou le hêtre font par exemple partie des essences classiques. Ce sont aussi celles qui sont les plus utilisées. Le chêne est particulièrement apprécié pour sa robustesse, sa solidité et sa résistance, qui le classent parmi les meilleurs parquets massifs ayant un bon rapport qualité/prix. Il y a également certaines espèces qui sont moins connues comme le pin des Landres, mais qui sont aussi de bonne qualité.

Comme bois exotiques, il y a le teck, l’ébène et l’iroko qui appartiennent aux essences les plus connues. On peut également citer l’amarante, le zebrano, et le doussiè. Toutes ces essences viennent corroborer un fait vrai : le bois s’adapte désormais à toutes les constructions.

Différents types de pose et prix des parquets

Il faut souligner que les tarifs appliqués au parquet massif, dépendent non seulement de l’essence, mais aussi du type de pose qui est choisi. On en distingue généralement 2 types : la pose collée et la pose clouée. Pour le premier type, le bois massif est collé sur un support plan et complètement dépoussiéré. Le second type consiste à fixer le revêtement en le clouant sur des lambourdes, qui auront été au préalable collées sur le sol par du plâtre ou du ciment.

En fonction du type de pose et l’épaisseur de bois choisi, les prix peuvent varier entre 30 et 90 euros pour le chêne. L’érable est compris entre 35 et 90 euros, pendant que le bouleau et le bambou ont des tarifs minimums de 45 euros, pour des maximums fixés respectivement à 95 et 150 euros. Quand au bois massif en teck ou en iroko, le prix varie de 45 à 55 euros au moins au m2. Pour ceux qui souhaitent un revêtement en bois précieux comme le palissandre, il faut débourser entre 55 et 70 euros.